Communication par IDoc entre deux systèmes

Communication par IDoc dans l'environnement SAP

Auteur

Imaginez ce qui suit : Un constructeur automobile manque de vis, les chaînes de montage s'arrêtent et la production s'interrompt. Chaque minute qui passe désormais est synonyme de perte, car la production à valeur ajoutée s'est arrêtée. La sueur perlant de son front, un homme décroche le téléphone et commande un hélicoptère... pour des vis.


Cet exemple, qui semble à première vue saugrenu, est en fait la réalité. Cela se déroule lorsque la production dans les usines de fabrication s'arrête. Bien sûr, on pourrait penser qu'il serait irréaliste d'appeler un hélicoptère car cela coûterait beaucoup trop cher. Mais il ne faut pas oublier qu'une production stagnante pourrait rendre chaque minute plus coûteuse que mobiliser un hélicoptère pour quelques dizaines de milliers d'euros. De plus, ceci résoudrait rapidement le problème.

Une meilleure solution : prévenir le problème

Et c'est là que les IDocs entrent en jeu. Les IDocs sont une norme EDI créée par SAP pour l'échange d'informations entre les systèmes SAP. Si les mots "IDoc" et "EDI" ne vous sont pas encore familiers, je vous recommande l'article de blog suivant pour en avoir un bref aperçu. Les entreprises utilisent les IDocs pour communiquer entre elles. Pour rester dans notre exemple : Le constructeur automobile vérifierait régulièrement son stock de vis. Il enverrait une commande à son fournisseur lorsqu'un certain niveau de stock est atteint de manière entièrement automatisée, via IDocs.


Mais comment définir exactement un IDoc ? Un IDoc est une collection d'informations formatées dans une structure très spécifique. La structure dans laquelle les informations sont divisées s'appelle un type de message. Le type de message lui-même se compose de types dits de base. Les types de base regroupent des segments qui contiennent finalement des champs individuels.

Les types de messages sont représentés graphiquement dans des segments individuels

Un type de message ne constitue pas à lui seul un IDoc …

... car l'information doit être saisie dans le type de message. En réalité, les informations sont saisies dans un type de message et envoyées via des programmes distincts. Les systèmes récepteurs disposent de programmes correspondants qui lisent l'IDoc et enregistrent spécifiquement les informations. Pour que cela fonctionne, les deux parties doivent connaître le type de message, c'est-à-dire qu'elles doivent parler la même langue. Les grands constructeurs automobiles, par exemple, envoient à leurs fournisseurs des documents dans lesquels leurs types de messages sont documentés de manière professionnelle afin que les fournisseurs puissent transférer correctement les types de messages dans leur système SAP.

Pourquoi le suivi des IDocs est utile à toutes les entreprises

Les IDocs assurent ainsi une communication automatisée et fluide entre les systèmes SAP. Utilisés correctement, ils peuvent éviter les arrêts de production et maintenir les hélicoptères au sol. C'est précisément parce que les IDocs accomplissent une tâche aussi importante qu'ils doivent être surveillés en conséquence. Des outils comme Libelle EDIMON offrent la possibilité de surveiller les IDocs 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et de réagir automatiquement en cas d'erreur.

Vers tous les articles