Failover Icon

Glossaire informatique de Libelle, partie 10 : Qu'est-ce qu'un basculement ?

La tolérance aux pannes et la disponibilité des systèmes sont des sujets importants et pertinents pour chaque entreprise. Une défaillance due à une erreur entraîne dans la plupart des cas un préjudice économique pour une entreprise.

Pour pallier une défaillance du système ou un arrêt planifié, les entreprises ont adopté diverses solutions. L'une de ces solutions consiste à recourir à un composant secondaire pour reprendre les fonctions des composants du système concerné en cas de panne. Cela fait référence aux solutions de basculement ou au mode de sauvegarde d'une opération. Dans de nombreuses entreprises, le "fail over" ou basculement est un élément de soutien des systèmes critiques.

Un regard plus précis sur le terme "Failover"

Une méthode courante consiste à déplacer automatiquement les tâches vers un composant de secours. Cette méthode doit fonctionner de manière aussi transparente que possible pour l'utilisateur final. Ainsi, le basculement automatique signifie que les fonctions normales peuvent être maintenues malgré l'inévitable défaillance due à des problèmes d'équipement. Cela nécessite une connectivité constante et une mise en miroir des systèmes. En outre, des contrôles réguliers doivent être effectués pour s'assurer que cette connexion fonctionne - le "heartbeat" (ou ‘battement du cœur informatique’) est généralement utilisé à cet effet. S'il n'y a pas de retour d'information du "heartbeat", le composant secondaire prend le relais. Toutefois, cela peut entraîner des délais minimes lors du passage au système secondaire. Plus ce délai est court, meilleur est le concept de basculement. (source)

Quelle est la fonction d'un basculement ?

Un basculement peut concerner aussi bien les composants matériels que logiciels d'un système. Il s'agit de développer un mécanisme de protection contre les défaillances du composant concerné. Exemples de composants de systèmes informatiques pour lesquels le basculement a un sens : Serveur web/serveur d'application, bases de données, composants réseau et composants de stockage. Si nous prenons l'exemple d'un serveur web, un serveur de secours serait un basculement typique. Dans ce cas, le serveur de secours prend en charge les tâches du serveur normal en cas de panne.

Les clusters de basculement, un moyen d'atteindre la haute disponibilité

A cet égard, les entreprises peuvent recourir aux clusters de basculement afin d'assurer la haute disponibilité des applications et des services. Mais comment fonctionne un cluster de basculement ? Un cluster de basculement est un groupe de serveurs qui travaillent ensemble. De la sorte, dès qu'un serveur tombe en panne, une autre machine prend le relais. Il n'y a aucun temps d'arrêt. La machine qui prend le relais reprend automatiquement les charges de travail. (source)

Cela signifie que plusieurs chemins de connexion - chacun ayant les mêmes composants - sont exploités afin de garantir qu'au moins un des chemins reste fonctionnel et que le système ne tombe pas en panne. Ainsi, la défaillance d'un chemin peut être causée par la défaillance d'un seul de ses composants.

Prévenir les situations d'urgence avec le logiciel Libelle BusinessShadow®

Avec notre solution Libelle BusinessShadow® pour une reprise après sinistre automatisée optimale et une haute disponibilité, vous pouvez répliquer des bases de données, des paysages SAP® et d'autres systèmes d'application avec un décalage dans le temps. Votre entreprise est ainsi protégée non seulement contre les conséquences des erreurs matérielles et applicatives, mais aussi contre les conséquences des risques naturels, de sabotage ou de la perte de données due à une erreur humaine.

Vous souhaitez en savoir plus sur les termes utilisés dans l'informatique ? Dans le contexte de la notion de basculement, la haute disponibilité et la continuité des activités jouent un rôle important. Mais que signifient exactement ces termes ? Apprenez-en plus sur notre blog Libelle IT et suivez-nous sur LinkedIn pour des mises à jour régulières.

Vers tous les articles