Glossaire Libelle partie 5 : Qu'est-ce qu'un algorithme et à quoi sert-il ?

Auteur

Que ce soit au travail ou dans la vie quotidienne, nous rencontrons des algorithmes tous les jours. En particulier dans le contexte de Google et de Facebook, ils font partie intégrante de notre vie moderne. Les algorithmes prennent de plus en plus d'importance et nous assistent dans les activités les plus diverses de la vie quotidienne. Mais les algorithmes ne sont pas toujours inoffensifs. L'article suivant explique ce qu'est un algorithme et où il est utilisé.

Qu'est-ce qu'un algorithme ?

Un algorithme donne une procédure pour résoudre un problème. Sur la base de cette solution déterminée, les données d'entrée sont transformées en données de sortie au cours d'étapes individuelles. Cette transformation est également appelée prescription/recommandation d'action claire.

Les algorithmes jouent un rôle primordial, en particulier dans le secteur informatique. Ils constituent une base importante pour la programmation et sont en outre indépendants d'un langage de programmation concret. Néanmoins, les algorithmes ne sont pas uniquement présents dans l'informatique ou les mathématiques. En effet, les algorithmes ne sont pas seulement exécutés mécaniquement par un ordinateur, mais peuvent également être formulés et exécutés par des êtres humains en langage "naturel".

Chacun d'entre nous connaît les formes quotidiennes des algorithmes. Les règles de calcul ou les formules constituent un certain groupe d'algorithmes. Elles sont considérées comme des instructions d'action concrètes en mathématiques et en physique. Une autre forme courante est celle des lois, des contrats ou encore de simples instructions de montage. (source)

Quelles sont les caractéristiques des algorithmes ?

Les algorithmes possèdent les propriétés caractéristiques suivantes :

Finitude
Un algorithme doit se composer d'un nombre fini d'étapes de résolution et, après avoir traité ce nombre fini d'étapes, atteindre la fin après un temps fini.

Unicité
Les différentes étapes d'un algorithme et leur succession doivent être décrites de manière univoque.

Généralité
Un algorithme ne doit pas seulement décrire la solution d'un problème particulier (par exemple, la solution de l'équation
x² + 2x + 1 = 0) , mais la solution d'une classe de problèmes (par exemple, la solution de toutes les équations quadratiques ax² +bx +c  = 0).

Déterminisme
L'application répétée de l'algorithme avec les mêmes données d'entrée doit toujours fournir les mêmes données de sortie.

Efficacité
Un algorithme doit utiliser le moins de ressources possible d'une machine, c'est-à-dire le moins de temps de calcul et le moins de mémoire possible.

En informatique, des mesures d'efficacité ont été développées, appelées complexité du temps et de la mémoire, qui permettent d'évaluer les algorithmes. Ceci est très important dans la pratique, car plusieurs algorithmes peuvent être indiqués pour le calcul d'une fonction. (source)

À quoi servent les algorithmes et quels sont leurs domaines d'application ?

Les algorithmes ont de multiples applications : si nous recherchons une question précise dans un moteur de recherche, les résultats qui nous sont présentés sont ceux qui nous correspondent le mieux, en fonction de notre comportement de recherche. De même, lorsque nous choisissons l'itinéraire le plus court dans un GPS ou que nous souhaitons une aide pour l'orthographe et la syntaxe dans Microsoft Word, un algorithme correspondant nous assiste souvent. Les appareils techniques et la communication sont également devenus incontournables. Derrière la plupart des terminaux se cache un algorithme, sans que nous en soyons toujours conscients. Enfin, l'importance des algorithmes n'a cessé de croître en raison du Big Data. De grandes quantités de données peuvent ici être concrètement examinées et évaluées en fonction de modèles et de corrélations.

Les algorithmes sont également utilisés dans les produits du Libelle IT Group. Un très bon exemple est Libelle DataMasking, qui vous permet d'anonymiser les données conformément au RGPD tout en préservant la cohérence des données.

Les algorithmes utilisés tiennent par exemple compte de critères et de directives spécifiques aux pays, afin que les données restent valables après l'anonymisation et résistent aux contrôles de plausibilité.

Au total, Libelle DataMasking contient plus de 30 algorithmes standard que vous pouvez utiliser pour le détournement de vos données. Mais il est également possible d'ajouter vos propres algorithmes personnalisés s'il existe des exigences particulières dans votre entreprise et/ou pour votre cas d'utilisation.

Vous souhaitez en savoir plus sur les termes informatiques ? Par exemple, en quoi l'anonymisation se distingue-t-elle de la pseudonymisation ? N'hésitez pas à consulter notre blog et à nous suivre sur LinkedIn.

Vers tous les articles