"Comment créer une image sur Cloud Marketplace ?"

Auteur

À l‘ère de la numérisation, il est important, pour assurer la continuité de l'activité, que les responsables informatiques au sein des entreprises se tournent de plus en plus vers les plateformes technologiques numériques. Ils trouvent souvent ce qu'ils cherchent sur les "cloud marketplaces", ou autres plateformes afin d’acquérir des solutions logicielles. Une vaste offre de solutions cloud pour les données, l'analyse, les applications commerciales ou la sécurité les y attend. Les plus grandes places de marché du cloud sont gérées par Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud Platform.

Mais que sont exactement les places de marché du cloud ? Dans notre article de blog "Que sont les places de marché en Cloud ?", nous avions répondu à cette question et nous avions également examiné de plus près le thème des places de marché.

La deuxième partie de la série d‘articles sur le thème des Cloud Marketplaces est consacrée à la création d'images sur ces plateformes. Une image est un fichier unique contenant une copie complète de la structure et du contenu du système de fichiers d'un support de données. Les distributions de logiciels, telles que les distributions de systèmes d'exploitation ou les supports de données contenant des produits préinstallés, peuvent être distribuées via des images.

Quels sont les différents types d'images ?

Selon le fournisseur de cloud, il existe différentes possibilités de développer une image. L'Amazon Machine Image (AMI), par exemple, est une image prise en charge et gérée par Amazon Web Services (AWS), qui contient les informations nécessaires au démarrage d'une instance. L'AMI doit être indiquée lors du démarrage d'une instance sur AWS et peut être paramétrée sur le marché du cloud. (source)

De la même manière que les AMI, Azure propose des images sous forme de disques durs virtuels (VHD) pour la configuration de machines virtuelles. (Source) Que les images soient des copies d'une machine virtuelle complète (y compris tous les disques durs de données) ou seulement du disque dur du système d'exploitation, ces images sont utilisées sur le marché mondial du cloud. Une image peut être utilisée pour créer une instance à l'infini tant qu'elle existe sur la place de marché des services cloud.

Moyens de créer une image

Les fournisseurs de cloud ont leurs propres méthodes pour créer des images, généralement via un tableau de bord, après s'être authentifié auprès d'un cloud spécifique (par exemple AWS, Azure, Google Cloud, etc.). Les illustrations ci-dessous montrent le processus de création d'une image à partir d'une instance existante sur AWS. Cette méthode de création d'image est probablement la plus simple, car elle vous permet de créer une instance d'une image existante, d'installer ensuite un logiciel supplémentaire, puis de générer votre propre image personnalisée à partir de celle-ci.

Figure 1 - Première étape de la création d'une image à partir d'une instance sur AWS.

Figure 2 - Deuxième étape pour créer une image à partir d'une instance sur AWS.

La méthode sur Azure est assez similaire à la précédente. Il suffit simplement de suivre les instructions.

Figure 3 - Première étape pour créer l‘image d'une instance sur Azure

Figure 4 - Deuxième étape pour créer l‘image d'une instance sur Azure.

Automatiser la création d'images

La plupart des entreprises souhaitent que leur produit soit proposé sur une multitude de places de marché mondiales dans le cloud. Par conséquent, créer manuellement une image dans chaque cloud en utilisant la méthode décrite ci-dessus peut être un défi. Les images personnalisées peuvent également être créées à l'aide de logiciels tiers, même pour plusieurs cloud marketplaces à la fois. Il est possible d’utiliser un logiciel tel que Packer de Hashicorp ; c’est un outil gratuit et open source pour créer des images de machines identiques pour plusieurs plates-formes à partir d'une seule configuration source ou d'un modèle.

La documentation de Packer contient toutes les informations nécessaires à la création d'images personnalisées pour chaque cloud marketplace disponible. L'exemple suivant montre un modèle pour la création simultanée d'images sur AWS et Azure.  

Chaque fichier de configuration du packer a le format "hcl.pkr" (par ex. file.pkr.hcl) et contient deux blocs obligatoires : Les blocs source et build. Selon la documentation du packer, les blocs sources contiennent la configuration pour les plugins builders.

Une fois les sources définies, on peut les utiliser et mettre en place une configuration plus approfondie en amont à travers le bloc "build".

Pour faire simple, le bloc source contient toutes les informations nécessaires à la création d'une image sur un fournisseur de cloud donné. Que ce soit l'authentification, la région, le système d'exploitation et le type d'instance, ainsi que d'autres paramètres obligatoires ou facultatifs, tout y est compris. Les blocs de construction contiennent la configuration pour une combinaison spécifique de constructeurs, de processeurs et de post-processeurs utilisés pour créer un artefact d'image spécifique. (Source) Cela signifie que le bloc de construction spécifie tout ce qui sera inclus dans l'image, aussi bien le logiciel d'origine que les logiciels supplémentaires.

Dans l'exemple d'illustration ci-dessous, il y a deux blocs source qui représentent deux fournisseurs de cloud différents : AWS et Azure.

Figure 5 - Configuration du packer : blocs sources

Le bloc de construction est nécessaire dès que le(s) bloc(s) source(s) est/sont déclaré(s). Les blocs de construction de l'exemple suivant contiennent deux sources déjà créées ainsi que la copie et l'exécution d'un simple script shell.

Figure 6 - Configuration du packer : bloc de construction

Une fois ces trois blocs configurés, la commande "packer build file.pkr.hcl" est utilisée pour créer l'image finale de Cloud Marketplace. Cette approche de la création d'images du cloud marketplace est extrêmement efficace, car elle les génère automatiquement, sans intervention manuelle importante.

Une fois qu'une image est prête pour tous les clouds souhaités, une offre manuelle doit être créée sur ces places de marché en cloud. Une fois ce processus terminé, le service devient disponible publiquement sur le marché mondial du cloud.

Les voies vers le cloud avec le logiciel Libelle

Vous souhaitez en savoir plus sur le cloud ? N'hésitez pas à consulter les articles sur ce sujet en cliquant sur la catégorie correspondante de notre blog.

Chez Libelle IT Group, nous misons également sur les avantages du cloud et mettons à votre disposition différentes solutions. Utilisez dès maintenant les éditions cloud de Libelle DataMasking (AWS / Microsoft Azure), Libelle SystemCopy (AWS / Microsoft Azure) ou Libelle CloudShadow (IBM Cloud).

Vers tous les articles